Un vent d’optimisme souffle d’ici la fin de la saison du transport maritime

Au cours du mois d’août, 3,46 millions de tonnes de marchandises ont transité par les Grands Lacs et de la Voie maritime du Saint-Laurent, portant ainsi le total des cargaisons à ce jour à près de 19,2 millions de tonnes. Alors que le tonnage expédié sur le réseau de la voie maritime reste inférieur au total à ce jour pour 2021, le nombre total de passages de navires reste stable pour la même période. Cela démontre que la voie maritime est prête à saisir les occasions d’ici la fin de la saison, incluant les cargaisons de céréales canadiennes qui pourraient revenir en force cet automne.

« Les céréales américaines, qui comprennent le maïs, le soja et les semences, sont en hausse cette année de 29 % et tout semble indiquer que les récoltes canadiennes seront fortes, en particulier en Ontario. Une telle situation pourrait compenser le ralentissement que nous avons connu en début de saison, » de dire Terence Bowles, président et chef de la direction de la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent.

Alors que les céréales canadiennes accusent toujours un retard de 26 %, le sel, les produits pétroliers, le coke de pétrole et la potasse restent bien au-dessus des niveaux de 2021. Pour l’année, les cargaisons de produits pétroliers sont en hausse de 40 % pour atteindre plus de 1,5 million de tonnes, alors que les cargaisons de coke de pétrole ont augmenté de plus de 31 % pour se situer à 1,15 million de tonnes et les cargaisons de potasse connaissent une augmentation de plus de 267 % pour se chiffrer à 756 000 tonnes. Les cargaisons d’équipement pour éoliennes transportées à ce jour cette année sont également en hausse.

Le port de Thunder Bay déclare que les exportations de potasse ont atteint un record mensuel avec plus de 218 000 tonnes en août, portant ainsi le total pour l’année (jusqu’en août) à 852 653 tonnes.

« Ce record annuel de 30 ans qu’on a battu en ce qui concerne la potasse constitue assurément une date à retenir pour le port, » de dire Tim Heney, PDG du port de Thunder Bay. « En ce qui concerne les cargaisons de céréales, nous prévoyons assister à l’arrivée de la récolte des céréales des Prairies en septembre, alors que la production agricole devrait dépasser le volume de 2021 d’au moins 30 %. »

L’activité au port de Windsor reprend du poil de la bête avec un tonnage total ayant connu une augmentation de 5,6 % par rapport à la même période l’an dernier. « Les céréales poursuivent sur leur lancée, alors que le sel a retrouvé sa pleine vigueur grâce à la production provenant d’une nouvelle couche à la mine, » de dire Steve Salmons, président et PDG de l’administration portuaire de Windsor. « Les agrégats sont également en avance sur l’an dernier, alors qu’on prévoit que les cargaisons doubleront d’ici la fin de l’année avec la livraison de 1 million de tonnes de pierre concassée à Windsor afin de construire la nouvelle usine de fabrication de batteries pour véhicules électriques. »

Alors que l’Ontario est sur le point de produire sa quatrième récolte de soja en importance, les exportations de soja qui transitent par le port de Hamilton grimpent en flèche. « Nous nous situons déjà à 78 % au-dessus du rendement de l’an dernier et nous prévoyons exporter 1 million de tonnes de soja d’ici la fin de la saison, » de dire Ian Hamilton, président et PDG de HOPA Ports. « Nous constatons déjà une augmentation soutenue des importations de sucre brut en vue de son traitement, ce qui représente une hausse de 68 % cette année, et ce, grâce au succès de SucroCan, un producteur de sucre situé au port. »

Août a également été un mois occupé pour le remorqueur Amy Lynn D de Picton Terminals, qui a transporté un rotor de Valleyfield à Cacouna, en plus d’avoir remorqué un tuyau de 2 600 m de Hamilton à Toronto pour le projet d’expansion du système de refroidissement par eaux profondes. Le remorqueur transporte toujours des agrégats de Picton Terminals à Toronto pour plusieurs projets impliquant l’autorité de conservation régionale de Toronto.

 

###

 

Flickr – Téléchargez des photos du transport maritime sur les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent :

https://www.flickr.com/photos/marinecommerce/albums/72157657049769546

Au sujet de la Chambre de commerce maritime

La Chambre de commerce maritime est une association binationale qui représente au-delà de 100 intervenants de l’industrie maritime, incluant des expéditeurs canadiens et américains d’importance, des ports, des terminaux, ainsi que des fournisseurs de services maritimes et des propriétaires de navires canadiens et étrangers. La Chambre défend une politique et une réglementation sécuritaires, durables, harmonisées et concurrentielles qui reconnaissent les avantages considérables du système de transport maritime sur les Grands Lacs, sur le Saint-Laurent, ainsi que dans les régions côtières et arctiques.

Relations avec les médias :

Maggie Murphy

Chambre de commerce maritime

mmurphy@cmc-ccm.com

(705) 934-0601