Nouveau rapport pour l’ensemble du système : Les cargaisons transportées sur les Grands Lacs et la Voie maritime ont augmenté de 7 % en 2021

Le 16 juin 2022 – Un nouveau rapport pour l’ensemble du système préparé par la Chambre de commerce maritime révèle qu’au cours de la saison du transport maritime de 2021, les navires sillonnant les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent ont transporté un volume estimé à 149 millions de tonnes métriques de marchandises entre des ports nationaux et des marchés à l’étranger – une augmentation de 7 % par rapport à 2020, année frappée par la pandémie.

« Ce rapport nous présente une image claire à l’effet que le réseau binational des Grands Lacs et de la Voie maritime du Saint-Laurent a favorisé la reprise économique et la croissance de plusieurs de nos industries clés au Canada et aux États-Unis. Le système de navigation a livré des matières premières et des produits essentiels sans les retards ou les perturbations qu’on a constatés sur les autres marchés mondiaux, » de dire Bruce R. Burrows, président et directeur général de la Chambre de commerce maritime.  « Dans le monde des affaires actuel soumis à une inflation élevée, il est plus important que jamais de concentrer notre attention et nos investissements sur cette autoroute maritime intérieure unique qui fait partie de la solution à plusieurs des problèmes qui touchent le système de transport et la chaîne d’approvisionnement de notre pays. »

Le rapport intitulé Tonnage transporté sur les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent en 2021, la seule ressource en son genre en matière de données, qui recueille et analyse le tonnage transporté par des navires battant pavillon canadien, américain et étranger pour le système de navigation binational, nous présente un survol des principales cargaisons de fret et de leurs facteurs économiques et commerciaux sous-jacents.

Les constatations du rapport nous apprennent que :

  • De façon globale, le transport de marchandises sur le système de navigation binational a atteint 149 millions de tonnes métriques, une augmentation de 7 % par rapport à 2020. Les résultats nous démontrent que des progrès importants ont été réalisés au cours de la reprise qui a suivi la pandémie – alors que les cargaisons totales ont atteint 94 % du niveau de 2019 avant la pandémie.
  • Le minerai de fer demeure la denrée la plus échangée sur le système, alors qu’il représente près du tiers du tonnage total des marchandises transportées sur le réseau des GLVMSL. Les navires canadiens et américains ont transporté du minerai de fer des mines du Minnesota et/ou du Québec pour soutenir la résurgence dans le domaine de la fabrication de l’acier dans les deux pays, alors qu’on a également transporté des boulettes dans les ports du Québec pour les exporter à l’étranger.

 

  • Dans la région, des matériaux, comme la pierre, le ciment et l’acier, étaient très en demande dans les projets de construction de logements, d’immeubles commerciaux et d’infrastructures au Canada et aux États-Unis.
  • Des navires battant pavillon canadien ont transporté 63,2 millions de tonnes métriques de marchandises, une légère baisse de 1,3 % comparativement à 2020. Il s’agit là d’un rendement intéressant, alors que le tonnage total atteignait 98 % de la moyenne de cinq ans. Alors que des produits, comme des marchandises générales, la pierre, le ciment et le vrac sec de façon générale, ont affiché des augmentations – ces dernières ont été compensées par une diminution de 10 % des cargaisons de céréales après une récolte bien moins importante dans les Prairies.  Les cargaisons de pétrole ont aussi chuté de 5,7 % (après une baisse de 6,6 % en 2020) en raison de la tendance au télétravail qui se poursuit et des restrictions imposées aux voyages en 2021.
  • Les navires battant pavillon américain ont transporté un total de 74,2 millions de tonnes métriques (81,8 millions de tonnes nettes) – une hausse de 16,8 % par rapport à 2020. Le tonnage total des cargaisons a rebondi pour atteindre 99 % de sa moyenne de cinq ans. Les cargaisons de minerai de fer et de charbon étaient en hausse de 12,4 % et 43 % respectivement, récupérant ainsi grandement depuis les niveaux planchers atteints pendant la pandémie.

 

  • Les navires battant pavillon étranger ont transporté 11,6 millions de tonnes métriques de marchandises sur la Voie maritime du Saint-Laurent en direction et en provenance de destinations situées à l’étranger – ce qui équivaut au rendement de 2020. Les navires océaniques ont joué un rôle important dans l’importation d’acier spécialisé d’Europe, d’autres marchandises et dans l’exportation de céréales vers des destinations à l’étranger.

Sommaire Exécutif

Veuillez parcourir le rapport en entier : (in English-only)

Remarque :  Le réseau des Grands Lacs et de la Voie maritime du Saint-Laurent (GLVMSL) relie le Canada aux États-Unis et l’Amérique du Nord à d’autres parties du monde par l’océan Atlantique. S’étirant à l’ouest du lac Supérieur à l’extrémité de la Voie maritime du Saint-Laurent (à Montréal), ce corridor d’échanges binationaux facilite les milliards de dollars d’activité économique annuelle et soutient des centaines de milliers d’emplois.

 

Flickr – Téléchargez des photos du transport maritime sur les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent :

https://www.flickr.com/photos/marinecommerce/albums/72157657049769546

 

Au sujet de la Chambre de commerce maritime

La Chambre de commerce maritime est une association binationale qui représente au-delà de 100 intervenants de l’industrie maritime, incluant des expéditeurs canadiens et américains d’importance, des ports, des terminaux, ainsi que des fournisseurs de services maritimes et des propriétaires de navires canadiens et étrangers. La Chambre défend une politique et une réglementation sécuritaires, durables, harmonisées et concurrentielles qui reconnaissent les avantages considérables du système de transport maritime sur les Grands Lacs, sur le Saint-Laurent, ainsi que dans les régions côtières et arctiques.

 

Relations avec les médias :

Julia Fields

Chambre de commerce maritime

jfields@cmc-ccm.com

(613) 294-8515