Les navires canadiens et la voie maritime investissent 130 millions de dollars en vue de la saison 2019 du transport maritime

Le 5 mars 2019 – Les armateurs canadiens et la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent ont investi cet hiver tout près de 130 millions de dollars dans les projets de réparation et d’infrastructures en vue de la saison 2019 du transport maritime, contribuant ainsi à l’économie des communautés dans la région des Grands Lacs, du Saint-Laurent, ainsi que sur la côte est.

La Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a consacré 40 millions de dollars à la modernisation et à la réparation des infrastructures dans les segments du canal Welland et dans celui reliant Montréal au lac Ontario sur la Voie maritime du Saint-Laurent. Ces travaux consistaient, entre autres, à moderniser les systèmes de distribution d’électricité, à rénover les écluses et à protéger les rives du canal dans certains endroits.

Les armateurs canadiens ont investi une somme qu’on estime à 90 millions de dollars afin de préparer leurs navires en vue la prochaine saison. Parmi les réalisations, mentionnons des projets de remplacement de l’acier et de revêtement, des inspections effectuées tous les cinq ans en cale sèche, la modernisation des systèmes de communication et d’efficacité énergétique, des contrôles d’entretien standard, ainsi que des inspections annuelles.

« L’industrie maritime investit chaque année afin d’entretenir la sécurité et la fiabilité de nos voies navigables, nos navires et nos écluses, ainsi que pour améliorer notre rendement sur le plan environnemental, » de dire Bruce Burrows, président de la Chambre de commerce maritime. « Ces travaux contribueront à assurer le succès de la saison 2019 du transport maritime tout en préservant les emplois dans le domaine maritime au cours des mois d’hiver au sein des communautés de partout dans la région.»

Les activités de réparation des navires et de désarmement en hiver sont confiées à des installations portuaires du Canada et des États-Unis, entre autres à Québec, Montréal, Toronto, Port Colborne, Toledo, Thunder Bay, Midland, Sarnia, Les Méchins (Québec), Hamilton, Port Maitland, Sturgeon Bay (Wisconsin), Sydney (NS), Sault Ste. Marie, Erie (Pennsylvanie), Ashtabula (Ohio) et Windsor.

Remarque : L’information relative aux armateurs comprend des données cumulatives fournies par l’Algoma Central Corporation, Groupe Desgagnés, CSL Group, McKeil Marine, McAsphalt Marine Transportation Limited, Rand Logistics et le Groupe Océan. Ces entreprises exploitent des navires battant pavillon canadien, des ensembles remorqueurs-chalands articulés, des remorqueurs, des navires de travail, des bateaux-pilotes et des dragues sur les Grands Lacs, dans le Saint-Laurent, ainsi que sur les côtes est et nord.

Flickr – Téléchargez des photos du transport maritime sur les Grands Lacs et la voie maritime :

https://www.flickr.com/photos/marinecommerce/39879651892/in/album-72157657049769546/

 Au sujet de la Chambre de commerce maritime

La Chambre de commerce maritime est une association binationale qui représente au-delà de 130 intervenants de l’industrie maritime, incluant des expéditeurs canadiens et américains d’importance, des ports, des terminaux, ainsi que des fournisseurs de services maritimes et des propriétaires de navires canadiens et étrangers. La Chambre défend une politique et une réglementation sécuritaires, durables, harmonisées et concurrentielles qui reconnaissent les avantages considérables du système de transport maritime sur les Grands Lacs, sur le Saint-Laurent, ainsi que dans les régions côtières et arctiques.

Relations avec les médias :

Julia Fields

Chambre de commerce maritime

jfields@cmc-ccm.com 

(613) 294-8515