Le secteur maritime du Canada « embarque » dans le projet visant à protéger les travailleurs en adoptant des politiques sur la vaccination obligatoire

Le 3 novembre 2021 –Les organisations canadiennes dans le domaine du transport maritime ont accueilli les nouvelles règles en matière de vaccination obligatoire que publiait cette semaine Transports Canada et déclaré que les politiques de l’entreprise allaient être prêtes afin de protéger la sécurité et le bien-être des employés et du public.

La Chambre de commerce maritime, qui représente les intervenants de l’industrie maritime, incluant les armateurs canadiens importants, les expéditeurs, les ports, les terminaux et les fournisseurs de services maritimes qui évoluent sur les Grands Lacs et le Saint-Laurent, sur la côte est et dans l’Arctique, collabore déjà depuis un certain temps avec ses partenaires à l’élaboration d’un modèle de politique qui encourage fortement l’utilisation par les membres pour leurs propres opérations spécifiques.

Les membres exploitants de navires canadiens de la CCM, qui exploitent plus de 150 navires de charge, remorqueurs et barges battant pavillon canadien, ont pris part à l’élaboration de la politique.  Plusieurs des membres de la Chambre et partenaires parmi les exploitants de navires dans les ports du Canada sur la Voie maritime du Saint-Laurent, incluant les administrations de pilotage, sont réglementés par le fédéral et seront touchés par les nouvelles règles de Transports Canada.  Tous les membres de la CCM qui sont des exploitants de navires ont déjà adopté ou adopteront des politiques obligatoires de vaccination pour tous les employés, incluant les membres d’équipage à bord des navires et le personnel à terre.

Bruce Burrows. Président et chef de la direction de la Chambre de commerce maritime a déclaré : « Les travailleurs dans le domaine maritime évoluent aux premières lignes pour acheminer les marchandises essentielles à l’économie canadienne. Ils travaillent souvent à l’intérieur de locaux exigus en interaction avec de nombreuses personnes dans plusieurs points et parties de la chaîne d’approvisionnement. Malgré qu’on ait mis en place de nombreuses mesures de protection pendant la pandémie, le secteur maritime a connu quelques éclosions de COVID qui, dans certains cas, ont donné lieu à des hospitalisations incluant même le décès tragique d’un de nos marins. La vaccination obligatoire représente la prochaine étape nécessaire pour aider à protéger nos employés et à rassurer leurs familles et leurs communautés à l’effet qu’ils évoluent dans l’environnement le plus sécuritaire possible. »

Burrows ajoute qu’il est impatient de collaborer avec les partenaires du fédéral et des provinces à l’élaboration de méthodes améliorées pour offrir des vaccins de rappel aux marins canadiens.  Les équipages qui prennent place à bord des navires proviennent de partout au Canada. Ils naviguent à bord de navires qui fonctionnent de manière continue pendant plusieurs semaines et mois à la fois et ont besoin de cliniques de vaccination mobiles dans les ports.  Les marins canadiens se sont démenés pour obtenir leurs première et deuxième doses du vaccin en raison des obstacles bureaucratiques et certains ont été forcés de se faire vacciner dans des ports américains.

Citations :

« Le Syndicat international des marins canadiens est solidaire de la Chambre de commerce maritime dans cet appui que nous accordons à la politique sur la vaccination des marins de Transports Canada et encourage toutes les sociétés dans le secteur maritime à soutenir ces mesures. Le SIM du Canada et la majorité de nos membres d’un océan à l’autre croient que la vaccination représente la meilleure façon de procéder et notre meilleure chance de surmonter cette pandémie. Les marins occupent une place essentielle dans l’économie de notre pays et il est primordial que tous les travailleurs du secteur maritime soient protégés contre la COVID-19 à bord de leurs navires. »

— Jim Given, président, SIM du Canada

« En tant que société d’État, l’Administration de pilotage des Grands Lacs (APGL) a adopté une politique obligatoire sur la vaccination qui s’applique à tous les employés de l’APGL, incluant les pilotes maritimes, les membres de son conseil d’administration et les entrepreneurs qui sont le reflet des politiques de la fonction publique fédérale. Depuis le début de la pandémie, l’APGL a assuré des services continus et ininterrompus à ses clients tout en relevant les défis que suscite la COVID-19 et accueilli la directive des gouvernements sur une politique de vaccination qui assure la santé et la sécurité de ses employés et des membres d’équipage de ses clients.

— Michèle Bergevin, PDG de l’Administration de pilotage des Grands Lacs

« Une main-d’œuvre vaccinée nous permet de nous concentrer sur ce que nous faisons de mieux, c’est-à-dire transporter les matières premières et les marchandises dont dépendent les entreprises et les consommateurs ontariens, comme le minerai de fer pour fabriquer l’acier, le sucre servant à confectionner la crème glacée, le ciment utilisé dans la construction, le sel dont on effectue l’épandage sur les routes en hiver et plus encore. »

— Ian Hamilton, président et chef de la direction de HOPA Ports

 

Flickr – Téléchargez les photos du transport maritime sur les Grands Lacs et le Saint-Laurent:

https://www.flickr.com/photos/marinecommerce/albums/72157657049769546

 

Au sujet de la Chambre de commerce maritime

La Chambre de commerce maritime est une association binationale qui représente au-delà de 100 intervenants de l’industrie maritime, incluant des expéditeurs canadiens et américains d’importance, des ports, des terminaux, ainsi que des fournisseurs de services maritimes et des propriétaires de navires canadiens et étrangers. La Chambre défend une politique et une réglementation sécuritaires, durables, harmonisées et concurrentielles qui reconnaissent les avantages considérables du système de transport maritime sur les Grands Lacs, sur le Saint-Laurent, ainsi que dans les régions côtières et arctiques.

Relations avec les médias :

Julia Fields

Chambre de commerce maritime

jfields@cmc-ccm.com

(613) 294-8515