Promo Block

 

Les flottes canadiennes et la Voie maritime investissent la somme de 160 M$ en vue de la nouvelle saison

March 7, 2017

 

Élan économique et création d'emploi dans les communautés locales

Le 7 mars 2017 – Les armateurs canadiens et la Voie maritime du Saint-Laurent ont investi cet hiver tout près de 160 millions de dollars dans les projets de réparation et d'infrastructures, donnant ainsi un coup de pouce économique aux communautés des Grands Lacs, du Saint-Laurent et sur la côte est.

Les armateurs canadiens ont consacré tout près de 70 millions de dollars pour entretenir et moderniser leurs navires au cours des mois d'hiver - un exercice annuel qui permettra de maintenir leurs navires en parfaite condition afin qu'ils puissent ainsi livrer les marchandises de manière sécuritaire et efficace aux entreprises nord-américaines.

La Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent s'est également vu attribuer la somme de 90 millions de dollars afin de réaliser ses projets de modernisation et d'entretien des infrastructures en 2016-2017. Soulignons que la majeure partie de ces projets ont été réalisés au cours des derniers mois en vue de l'ouverture de la voie maritime qui aura lieu le 20 mars.

« Même pendant la saison morte, les armateurs canadiens et la Voie maritime du Saint-Laurent ont dépensé des millions de dollars auprès des fournisseurs d'équipement et des entreprises de réparation, contribuant ainsi au maintien d'emplois spécialisés et bien rémunérés au sein des communautés dans l'ensemble de la région des Grands Lacs et du Saint-Laurent, » de dire Bruce Burrows, président de la Chambre de commerce maritime.

Les projets de navires comprennent la révision des moteurs et des génératrices, les travaux au niveau de la structure d'acier et des éléments mécaniques, la modernisation de l'équipement de navigation, du matériel et du logiciel du système, la mise à niveau des locaux et de l'équipement de sécurité, ainsi que les différentes inspections annuelles. Plusieurs navires ont également fait l'objet d'inspections quinquennales en cale sèche, comme l'exige Transports Canada, sans compter qu'on a examiné tous les aspects du navire sous la ligne de flottaison.

Le désarmement hivernal et les réparations aux navires se sont déroulés à Sarnia, Hamilton, Port Colborne, Thunder Bay, Windsor, Sault Ste. Marie, Nanticoke, Midland, Isle-aux-Coudres (Québec), Montréal, Québec, Les Méchins (Québec), Shelbourne (Nouvelle-Écosse) et Halifax (Nouvelle-Écosse).

Parmi les activités importantes de remise en état et de modernisation que la Voie maritime du Saint-Laurent a réalisées au cours des quelques derniers mois, mentionnons :

  • Reconstruction du mur de raccordement de l'écluse supérieure 1 dans le canal Welland;
  • Remise en état des portes des écluses 1 et 7 à Niagara et de l'écluse 7 à Maisonneuve;
  • Protection des rives du canal Welland;
  • Remise en état des soupapes d'écluse et de déversoir dans les deux régions;
  • Remise en état du pont tournant à Beauharnois et du pont 3A à Niagara;
  • Remise en état des murs de guidage et des défenses à l'écluse de St-Lambert;
  • Déploiement d'unités de mouillage mains libres dans les échelles d'écluses à Niagara;
  • Modernisation du système d'éclairage des écluses et des ponts.
     

Terence Bowles, président et chef de la direction de la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent a déclaré ce qui suit : « Les investissements que la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent réalise de manière continue dans le renouvellement et la modernisation des biens nous assurent que nos voies navigables continuent de laisser passer les navires de manière sécuritaire, efficace et fiable. Alors que le taux de disponibilité du système avoisine les 100 pour cent au cours des 10 dernières années, la Corporation et son personnel ont été d'excellents gestionnaires des écluses et des canaux de la voie maritime qui constituent la pierre angulaire d'une artère commerciale vitale reliant le cœur du continent de l'Amérique du Nord aux marchés de partout sur la planète. »

Remarque :L'information relative aux armateurs comprend des données regroupées provenant des instances suivantes : Algoma Central Corporation, CSL Group, Lower Lakes Towing, McAsphalt Marine Transportation, Groupe Océan, Sterling Fuels et Transport Desgagnés. Ces entreprises exploitent 143 navires, remorqueurs et navires de travail sur les Grands Lacs, sur le Saint-Laurent, ainsi que sur les côtes est et nord.

Au sujet de la Chambre de commerce maritime

La Chambre de commerce maritime est une association binationale qui représente au-delà de 135 intervenants de l’industrie maritime, incluant des expéditeurs canadiens et américains d’importance, des ports, des terminaux, ainsi que des fournisseurs de services maritimes et des propriétaires de navires canadiens et étrangers. La Chambre a fusionné avec l'Association des armateurs canadiens pour ainsi combiner nos ressources et promouvoir un climat de réglementation efficace qui favorise une industrie maritime à la fois forte et concurrentielle au profit de tous les intervenants de l'industrie dans la région binationale des Grands Lacs et du Saint-Laurent, ainsi que le long du littoral maritime et sur les côtes nordiques. Basée à Ottawa, Canada, l'entité fusionnée continuera de porter le nom de Chambre de commerce maritime.

Relations avec les médias

Julia Fields

Chambre de commerce maritime

613-294-8515