Promo Block

 

Journée mondiale de la mer : Le transport maritime – une activité cruciale pour le commerce nord-américain

September 28, 2017

 

 

Le transport maritime sur les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent représente une activité essentielle à la réussite des échanges internationaux entre le Canada et les États-Unis, sans compter qu’il offre une possibilité de croissance incroyable qui augmentera le nombre d’emplois et la prospérité et procurera de nombreux avantages à nos communautés en réduisant les émissions de carbone et la congestion dans les transports.

Voilà le message que la Chambre de commerce maritime partage aujourd'hui avec le gouvernement et les responsables de l’élaboration des politiques alors que l’industrie du transport maritime souligne la Journée mondiale de la mer.

« Le réseau des Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent représentent une voie navigable intérieure regroupant des navires, des ports et des individus qui les exploitent et qui lui confèrent son caractère unique au monde. Des décennies d’innovation, d’investissement et de détermination ont permis de créer une autoroute maritime qui est devenue la façon la plus sécuritaire et la plus écologique de relier entre elles les villes qui forment l’épicentre de l’Amérique du Nord et les marchés d’ailleurs à travers le monde, » de dire Bruce Burrows, président de la Chambre de commerce maritime. « Il est dans notre intérêt à tous de ramer dans la même direction afin de réaliser ainsi le plein potentiel de cette voie navigable. »

Parmi les orientations du gouvernement qui favorisent cette croissance, mentionnons :

  • Les efforts visant à assurer que la renégociation de l’ALÉNA n’amène aucun tarif additionnel ni aucun obstacle tarifaire aux échanges à la frontière entre le Canada et les États-Unis;
  • La mise en place de règlements à la fois protecteurs, pratiques et harmonisés en ce qui a trait à l’eau de ballast dans la région binationale;
  • Le recours à des brise-glace et d’autres investissements dans le but d’optimiser la capacité saisonnière en reportant la date de fermeture de la voie navigable de deux semaines (pour l’harmoniser avec la période de fonctionnement des écluses du Sault); ainsi que des mesures visant à assurer le financement par les États-Unis d’une deuxième écluse de la taille de l’écluse Poe aux écluses de Sault.
  • La modernisation des services de pilotage afin d’accroître l’efficacité, réduire les coûts et améliorer la prestation des services, et ce, tout en maintenant le niveau élevé de sécurité qui fait la renommée du système.

La Journée mondiale de la mer est une journée officielle des Nations unies. Cette journée nous permet chaque année de consacrer notre attention à l’importance du transport maritime et des autres activités maritimes et de souligner la contribution importante aux efforts déployés par l’Organisation maritime internationale (OMI) et par les états membres dans le but d’améliorer la sécurité, la protection et l’efficacité du transport maritime et protéger l’environnement maritime.

L’OMI a adopté cette année le thème « Connecter navires, ports et personnes » et souligne l’importance du développement maritime « commun » sur les plans politique et pratique.

Burrows ajoute : « On attribue la réussite du transport maritime sur les Grands Lacs et la voie maritime a une approche globale au niveau de l’élaboration des politiques et du développement commercial au sein du gouvernement et dans l’industrie. La CCM incarne tous les aspects de la chaîne d'approvisionnement maritime, incluant ses clients, alors que nous collaborons avec nos membres et d’autres intervenants pour défendre une vision à la fois efficace et unie en matière de croissance durable. »

Le saviez-vous? Le transport maritime binational sur les Grands Lacs et la voie maritime :

  • Est responsable de 227 000 emplois bien rémunérés au Canada et aux États-Unis.
  • Génère chaque année des recettes de l’ordre de 35 milliards de dollars et près de 14 milliards de dollars en salaires.
  • Verse chaque année 5 milliards de dollars en impôts au fédéral, aux provinces et aux états.
  • Achemine plus de 80 pour cent du minerai de fer qu’on utilise dans les aciéries américaines.
  • Contribue à réduire le coût des matériaux servant à la construction des autoroutes et des villes en Amérique du Nord; à assurer la sécurité des routes en hiver et à produire de la chaleur et de l’électricité pour nos foyers.
  • Met en relation des agriculteurs et des fabricants avec les marchés intérieurs et les marchés d’exportation dans plus de 60 pays.
  • Assure la sécurité de la population. Entre 2002 et 2011, les collisions impliquant des navires dans le réseau de navigation binational des Grands Lacs et de la voie maritime n’ont entraîné aucun décès ni même aucune blessure au sein de la population. (Source : Analyse des données de la Garde côtière américaine et du Bureau de la sécurité des transports du Canada).
  • Présente l’empreinte de carbone la moins élevée. Le transport ferroviaire et par camions libéreraient respectivement 19 pour cent et 533 pour cent plus de gaz à effet de serre par tonne de cargaison-mille s’ils parcouraient la même distance que la flotte circulant sur les Grands Lacs et sur la voie maritime (Source : Research and Traffic Group, 2013).
  • Réduit la congestion sur les routes. Un navire (tout dépendant de sa taille) transporte la même quantité de marchandises qu’un nombre de 963 à 2 340 camions.
  • Les nouveaux types de navires et la nouvelle technologie des moteurs dont on assistera à l’apparition au cours des 10 prochaines années pour se conformer aux nouveaux règlements aura pour effet de réduire les émissions dans l’atmosphère, soit de 86 % dans le cas des oxydes d’azote et de 99 % pour les oxydes de soufre.

###

Téléchargez des photos des Grands Lacs et du Saint-Laurent sur le site à l'adresse :

https://www.flickr.com/photos/marinecommerce/albums/72157657049769546

 

Au sujet de la Chambre de commerce maritime

La Chambre de commerce maritime est une association binationale qui représente au-delà de 130 intervenants de l’industrie maritime, incluant des expéditeurs canadiens et américains d’importance, des ports, des terminaux, ainsi que des fournisseurs de services maritimes et des propriétaires de navires canadiens et étrangers. La Chambre a fusionné avec l'Association des armateurs canadiens pour ainsi combiner nos ressources et promouvoir un climat de réglementation efficace qui favorise une industrie maritime à la fois forte et concurrentielle au profit de tous les intervenants de l'industrie dans la région binationale des Grands Lacs et du Saint-Laurent, ainsi que le long du littoral maritime et sur les côtes nordiques. Basée à Ottawa, Canada, l'entité fusionnée continuera de porter le nom de Chambre de commerce maritime.

 

Relations avec les médias

Julia Fields

Chambre de commerce maritime

jfields@cmc-ccm.com

613-294-8515